Nouvelles de Saaba – Décembre 2011

Nous sommes heureux d’annoncer les bons résultats de l’année 2010/2011. Au classement des 74 écoles de la circonscription, les performances de l’Ecole Managuetaaba Filles de Saaba sont les suivantes :
CP1: 2ème place,
CP2: 1ère place,
CE1: 4ème place

Quel chemin parcouru depuis la première rentrée de l’école !
Le 1er octobre 2008, Ami l’institutrice ouvrait une classe de CP1 avec 30 filles et 20 garçons dans une salle en banco construite pendant l’été avec les fonds récoltés par Odile, sur le terrain acheté par Saidou. 2 mamans bénévoles préparaient le riz pour le déjeuner et un puits creusé sur le terrain fournissait l’eau nécessaire. Honorine, la femme de Saidou s’occupait de l’administration.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette année, 257 enfants sont inscrits, dont 163 filles et 94 garçons, répartis dans 4 classes du CP1 au CE2, soit en moyenne plus de 60 enfants par classe. L’école compte 3 maîtresses, Christine, Naomie et Bernadette et un maître, Macaire. Ils sont aidés par un suppléant, Dominique et un stagiaire, Sanfo. Ils occupent les 3 salles d’un bâtiment en dur construit en 2009 par la fondation du groupe Vinci ainsi que la salle en banco. Ami s’occupe de la toute nouvelle bibliothèque, Honorine de la gestion du matériel, sans oublier le gardien de nuit Kouka, les 2 cantinières aujourd’hui rémunérées, Mariame et Marie et la porteuse d’eau, Pauline.

En effet, le puits n’est pas assez profond et se tarit en saison sèche. Il faudrait forer jusqu’à la nappe phréatique, soit une profondeur de 26m environ. Cela représente un investissement de 5000€ à 8000€. Pour le moment l’école achète des bonbonnes. Pour boire et se laver les mains, 2 barriques par classe, soit 8 barriques par jour, sont nécessaires ; pour la cantine, il faut 3 barriques par jour. A 300fcfa la barrique, le coût de l’eau est d’environ  900€ par an.

Les recettes et les dépenses pour cette année 2011-2012 figurent sur le tableau ci-dessous.

En ce qui concerne les recettes, les cotisations des parents pour la scolarité de leurs enfants doivent rapporter cette année 2585000 fcfa (environ 4000€).
Aujourd’hui les dons des adhérents de l’association (une cinquantaine) contribuent au financement de l’école à hauteur de 4000€ par an également.

Les dépenses ont augmenté (ouverture d’une nouvelle classe de 60 élèves chaque année) et atteignent aujourd’hui presque 10000€.
Le ministère de l’éducation burkinabé reconnaît les performances de l’école et finance une partie du matériel et les uniformes.

Mais ce n’est pas encore suffisant. L’école a  besoin de votre aide.

Avec une implication modeste on peut faire vivre cette école et apporter une éducation de qualité à des centaines d’enfants qui n’y auraient pas accès autrement. Vos dons sont utiles et indispensables quel que soit leur montant. Rappelons que le salaire d’un instituteur correspond à 60€ par mois. Ce qui est essentiel aussi c’est votre fidélité chaque année.

About these ads