Retour sur la construction de la 5e classe avec Guédelon

Les « oeuvriers » de Guédelon présentés dans le billet précédent (Des bâtisseurs de château-forts à Saaba – 27 mars 2010) reviennent sur la construction de la cinquième classe de l’école de Saaba. Voici leur récit :

La fabrication des briques en terre

Après avoir malaxé terre et eau, les briques sont moulées dans des matrices en bois ou en métal qui ressemblent à des moules à gâteau sans fond. Juste avant le moulage, les bords de la matrice doivent être humidifiés à grande eau afin d’aider au démoulage propre et rapide de la brique. La qualité de la terre est très importante.

La fabrication d’une brique prend environ une minute. Après démoulage à même le sol, les briques sont laissées sur place pour sécher au soleil. Au bout de quelques jours, les briques rangées sur chant sont prêtes à l’emploi.

La construction de la salle de classe

Avec l’aide de 3 maçons locaux et de quelques parents d’élèves, 4 jours ont suffit à notre équipe pour bâtir la cinquième salle de classe de l’école. Le procédé est simple mais efficace : les briques en terre séchée (banco) sont simplement maçonnées avec un mélange de terre et d’eau.

A notre arrivée, l’emplacement de la salle est rapidement tracé au sol : la salle fera 6 m sur 7 m. Les fondations sont creusées sur l’épaisseur d’une brique : un premier rang de briques y est posé dans le sens de la largeur pour offrir une bonne assise au reste du mur.

Le second rang de briques est posé dans la longueur et les rangs suivants seront posés sur ce modèle en maillant les briques. A chaque coin, les briques sont chaînées. Un chaînage est également monté en renfort des murs à mi-distance des coins.

Tous les 4 rangs, il faut observer un temps de séchage de 2 à 3 heures. Pour élever les derniers rangs de briques, des échafaudages sont fabriqués avec des écoperches liées entre elles par des vieilles chambres à air.

Les finitions

Les maçonneries de la classe sont terminées. Après notre départ, la salle sera couverte de plaques de tôle ondulée. Une fois posées les 4 fenêtres métalliques, les murs seront rapidement enduits d’un mélange de terre et de ciment qui protègera la maçonnerie durant la saison des pluies. Un glacis constitué de grosses pierres et de ciment protègera la base des murs de l’humidité.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s